Fourmishome
  • Français (French)
  • English

Cataglyphis niger

Cataglyphis niger
 Cliquer sur la loupe pour voir le zoom 
Cataglyphis niger
Référence : CCFOUR-005
Une magnifique espèce rarissime en élevage qui à besoin d'une bonne expérience pour s'en occuper.


Généralités sur le genre:

Se rapproche de Formica de part le comportement et l'organisation sociale, même si on pourrait la qualifier d'un peu plus primitive. C'est une fourmi des conditions extrêmes, de part les températures qu'elle côtoie (jusqu'à 50°C au sol) et des milieux désertiques d' Afrique, de 2 à 12 reines, elle forme des nids assez peu peuplés, entre 200 et 2 000 individus. Ses nids sont profonds et construits de préférence sur des pentes en plein soleil. Il n'y a pas de vol nuptial mais une "course nuptiale"; les mâles courant après les femelles au sol. Les ouvrières ont la particularité de posséder des ocelles; elles ont une très bonne vision, ce qui leur permet de s'orienter de façon astronomique (position du soleil, de la lune dans le ciel) ou en fonction de la lumière polarisée, pour retrouver le chemin du nid dont elles peuvent s'éloigner de plus de 500 mètres.

Parfaitement adaptées aux milieux arides, elles possèdent également de long palpes labiaux poilus leur permettant un travail de remblai quasi permanent: ces palpes l'aident à maintenir les boulettes de sable contre les mandibules; les vents apportant souvent beaucoup de sable et les inondations, rares mais très brusques, les obligeant à évacuer les matériaux éboulés.

Ses longues pattes et ses déplacement rapides lui confèrent une adaptation parfaite au sols surchauffés par le soleil: la température létale pour cette fourmi, selon l'espèce, se situe aux environs de 50°C.

Très agressive, son régime alimentaire est principalement insectivore; elle s'attaque souvent aux autres fourmis (principalement les Messor qui partagent le même biotope), elle est également nécrophage (insectes ou animaux tués par les fortes chaleurs) ou consomme des déjections animales au besoin.
Elles ne dédaignent pas récolter des fruits si l'occasion se présente.

Cataglyphis niger :

Cette espèce vit en israel et d'autre pays d'afrique, elle est marquée par un fort polymorphisme, la longueur des ouvrières variant de 4,5 à 15mm. Les ouvrières major pèsent 22 fois plus que les ouvrières les plus petites. La grande taille est une réponse écologique, elle va de pair avec la diminution de la perte d'eau. Les major atteignant la taille de la gyne, cette dernière est assez difficile à distinguer; elle a cependant des pattes plus courtes que les ouvrières et a les cicatrices des ailes.

Maintenance en captivité:

Pas simple: en été (la belle saison pour elle) une très faible humidité avec un abreuvoir suffit. Attention à l'humidité du nid lors du développement des larves, si elle est trop forte, les nymphoses sont alors nues et les nymphes se font manger par les ouvrières. Pendant la diapause (20°C le font bien - de toute manière, comme Formica, les pontes de la gyne s'arrêtent à l'automne), il faut un nid humide sinon les ouvrières décèdent. Nichant dans des terres sablonneuses, elles ne creusent pas le BC. Une température comprise 25°C et 30°C est nécessaire à leur développement. Il faut donc les chauffer; une lampe de bureau sur l'ADC peut donc être très utile.

Vraiment une espèce à avoir pour les spécialistes.

Options
Produits disponibles : 1
Disponible
129.90129.90 EUR
Évaluation Aucune évaluation Aucun commentaire Lire ou écrire un commentaire
Ajouter un commentaire
Note
Pseudo
Email (facultatif)
Commentaire
Copier lꞌimage